Association francophone des humanités numériques
10-12 mai 2021 Rennes (France)
L'utilisation de l'outil Stylo dans le cadre de la revue Sens public
Antoine Fauchié  1@  , Margot Mellet  1@  , Nicolas Sauret  2, 3, 4@  
1 : Chaire de Recherche du Canada sur les écritures numériques  -  Site web
2 : Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques (Univ. de Montréal)  -  Site web
3 : Dispositifs dÍnformation et de Communication à l\'Ère du Numérique - Paris Île-de-France  -  Site web
Université Paris Nanterre : EA7339
4 : Chercheur au FabPart Lab à HumaNum Lab
HumaNum Lab

Créée en 2003 par Gérard Wormser, la revue Sens public est une revue interdisciplinaire et internationale en Sciences humaines et sociales. Dès son origine, cette revue numérique s'est inscrite dans la pensée du collectif et le développement de conversation scientifique entre les différents acteurs de la production et diffusion de savoir : chercheur·e·s, éditeur·trice·s, traducteur·trice·s, créateur·trice·s. Cet engagement se traduit par la recherche d'un dialogue continu pour créer un espace public autour du savoir qui serait investi par un réseau d'intelligence (Lévy 1994).

À cette conception du savoir comme une dynamique commune s'ajoute un engagement dans la production de contenus scientifiques structurés et conformes aux formats standards libres et non-propriétaires. C'est par ces choix techniques et éthiques que l'éditeur de texte Stylo (https://stylo.huma-num.fr) a été conçu (Vitali-Rosati et al. 2020) et est désormais l'outil sur lequel se fonde la chaîne éditoriale de la revue. L'outil Stylo — pensé dans une démarche d'édition numérique (Epron et Vitali-Rosati 2018) et s'inspirant de nombreuses initiatives technologiques (Blanc et Haute 2018) — permet de produire notamment du HTML à partir de trois formats qui constituent aussi des standards pour l'édition savante : Markdown (pour l'écriture du corps du texte), YAML (pour l'agencement des métadonnées), BibTeX (pour la structuration des références bibliographiques). Dans l'idée de présenter cet outil autrement qu'au travers de ses modalités techniques, nous souhaitons, dans le cadre de cette communication, partager un retour d'expérience par les praticien.ne.s de l'outil dans le contexte plus particulier de la chaîne éditoriale de la revue Sens public. Stylo ne se positionne pas comme une alternative aux outils grand public et commerciaux (comme Microsoft Word), mais il aspire à promouvoir et encourager les usages des standards ouverts (notamment HTML, Markdown, XML). Stylo réalise cet objectif en implémentant des protocoles ouverts.

L'utilisation de Stylo advient tout au long de l'édition de l'article : de la proposition à la revue par l'auteur·e jusqu'à l'export de la version finale et éditée pour publication. La soumission pour la revue se fait donc à la condition d'une certaine adaptation des auteur·e·s et de leurs pratiques d'écriture définies majoritairement par l'usage de Word (Kirschenbaum 2016) à un nouvel outil qui favorise l'écriture et l'édition sémantique (Kembellec 2019). En plus d'un suivi des articles, la revue s'est donc engagée dans un accompagnement des auteur·e·s dans le cadre notamment d'une permanence hebdomadaire en ligne qui permet, en plus de constituer un soutien technique, d'établir une discussion autour des choix éditoriaux de Sens public et un dialogue direct entre les concepteurs et les utilisateurs de l'outil. Au-delà du mode édition de l'outil Stylo qui devient le lieu d'un travail commun de structuration du savoir, le mode preview qui mène à une visualisation web du contenu est, avec l'entremise de l'outil d'annotation Hypothesis, l'espace d'échanges à même le contenu visible. L'annotation est alors considérée comme un outil de dialogues divers (Sauret 2020). L'auteur·e a la possibilité de répondre et d'engager un dialogue dans le cadre de l'évolution de sa pensée et de son travail via les retours de l'évaluation ouverte par les pairs, des relectures par les membres du comité éditorial, des questions ou des demandes d'éditeurs. Le versionnage du travail, la possibilité adjointe d'une comparaison entre versions du texte, permet un suivi des différentes étapes de la chaîne éditoriale, et constitue également une vision progressive de la structuration du savoir qui se voit rythmée par les conversations successives.

Le fait d'un dialogue au sein même du discours scientifique entre l'auteur·e et les autres acteurs de l'édition modifie la perception et les pratiques éditoriales au sein de la revue pour favoriser le sentiment d'un travail qui, au-delà d'être commun, s'inscrit dans un collectif ouvert et dans la (re)connaissance entre les individus de ce collectif et entre les différents praticien·ne·s de Stylo. Il nous semble déterminant de présenter, dans le cadre d'une communication, un retour d'expérience de l'utilisation de cet outil pour l'édition de la revue Sens public tout en contextualisant sa création et son usage dans l'objectif d'une conversation scientifique (Sauret 2018).

Blanc, Julie, et Lucile Haute. 2018. « Technologies de l'édition numérique ». Sciences du Design 8 (2):11‑17. https://www.cairn.info/revue-sciences-du-design-2018-2-page-11.htm.

Epron, Benoît, et Marcello Vitali-Rosati. 2018. L'édition à l'ère numérique. Repères. Paris: La Découverte. https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/20642.

Kembellec, Gérald. 2019. « Semantic publishing, la sémantique dans la sémiotique des codes sources d'écrits d'écran scientifiques ». Les Enjeux de l'information et de la communication N°20/2 (2):55. https://doi.org/10.3917/enic.027.0055.

Kirschenbaum, Matthew G. 2016. Track changes: a literary history of word processing. Cambridge, Massachusetts, Etats-Unis d'Amérique: The Belknap Press of Harvard University Press.

Lévy, Pierre. 1994. L'intelligence collective: pour une anthropologie du cyberspace. Sciences et société. Paris: La Découverte.

Sauret, Nicolas. 2018. « Design de la conversation scientifique : naissance d'un format éditorial ». Sciences du Design n° 8 (2):57‑66. https://www.cairn.info/revue-sciences-du-design-2018-2-page-57.htm.

Sauret, Nicolas. 2020. « De la revue au collectif : la conversation comme dispositif d'éditorialisation des communautés savantes en lettres et sciences humaines ». Thèse de doctorat, Montréal, Canada: Université de Montréal.

Vitali-Rosati, Marcello, Nicolas Sauret, Antoine Fauchié, et Margot Mellet. 2020. « Écrire les SHS en environnement numérique. L'éditeur de texte Stylo ». Intelligibilité du numérique, nᵒ 1 (septembre). http://intelligibilite-numerique.numerev.com/numeros/n-1-2020/18-ecrire-les-shs-en-environnement-numerique-l-editeur-de-texte-stylo.


Personnes connectées : 1